Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

      


EN ETANT DANS UN PROJET « COCON3S », VOUS AVEZ TOUT A GAGNER ET RIEN A PERDRE !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

EN ETANT DANS UN PROJET « COCON3S », VOUS AVEZ TOUT A GAGNER ET RIEN A PERDRE !

Message  Admin le Mer 16 Juil - 11:52


En effet,
1- la solitude :
Elle disparait et doit être remplacée par une vie conviviale et légère avec des personnes que vous avez bien cooptées et avec qui vous avez préparé la vie communautaire.
La cooptation est primordiale :
On ne peut vivre avec tout le monde. On se coopte sur des critères objectifs et/ou subjectifs.
Elle ne veut pas dire que vous êtes "amis" ; mais vous avez la possibilité de le devenir car les points et goûts communs essentiels sont là et se sont reconnus, les modes de pensée et d'expression ne se heurtent pas, les habitudes de vie sont proches. Vous avez testé ces points en communiquant souvent les uns avec les autres, en vous rencontrant dans des réunions en grand et en petit comité, en faisant un essai d'une semaine de vacances ensemble, en ayant soulevé en amont tous les problèmes que vous redoutez.

2- La liberté, l'autonomie :
Personne ne veut la perdre, elle est une jouissance. On l'a conquise, on veut la garder !
Mais elle est parfois un handicap.
Elle doit rester présente dans notre vie mais sans les excès qui empêchent la communication et l'improvisation. Chaque groupe en constitution doit définir cette liberté individuelle et collective des coconneurs.
En effet, elle est devenue "individualisme forcené" surtout en France.
Par ex,  elle vous empêche d'aborder une personne qui vous attire ou vous intéresse, par peur d'empiéter sur sa propre liberté et d'être rejeté; Ce respect de la liberté de l'autre fait que chacun reste chez soi au lieu d'aller rendre visite de façon inopinée à un voisin ou une personne peu connue de peur de déranger !!
Les personnes qui sont contentes de leur individualisme peuvent le garder et rester chez elles, elles ne nous intéressent pas.
Celle qui souffrent de leur isolement et de leur inhibition à aller vers les autres, et qui veulent changer de comportement  avec notre aide sont les bienvenues dans les cocon3s .

3- Le partage et la solidarité :
Des mots généreux, des valeurs, qu'il faut définir aussi dans chaque groupe en constitution.
On doit décider de ce que l'on veut partager; chaque groupe est maître de son fonctionnement.
Il faut soulever les thèmes un à un :
   - L'argent : Chacun a ses propres revenus qui lui permettent un budget personnel qu'il choisit.
En dépendent le prix et donc la localisation de la maison, la grandeur de la partie privative qu'il occupera; Le mode de dépenses pour la nourriture, les sorties, les voyages ...etc
Celui qui a de bons revenus ne réagira pas de la même façon que celui qui doit compter le moindre euro pour boucler son mois.
Chaque groupe a donc en mains la possibilité de faire un choix collectif d'organisation de la vie,  totalement ou semi communautaire.

   - Les activités et sorties :
Chacun doit pouvoir choisir d'aller ou de ne pas aller. Plus on est nombreux dans le cocon3s (4 minimum) plus c'est facile de choisir.
Cependant, si l'un ne peut suivre financièrement et doit se priver, c'est difficile à vivre pour le groupe.
Le plus facile est bien sûr d'être dans les mêmes eaux de revenus, de goûts et d'habitudes de vie.
Certains l'ont posé comme préalable dans un sens ou dans l'autre. C'est à discuter.
Mais la cooptation est-elle majoritairement de type "social"  ? Oui souvent dans la vie.
Dans les cocon3s on remarque qu'il y a du brassage social plus qu'ailleurs, car les rapprochements, les points communs, ont souvent plus à voir avec la vie affective, le parcours familial et le vécu actuel qu'avec les métiers et revenus.
En tous cas si cela fonctionne ainsi c'est une bonne chose pour l'avenir : On s'arrête sur le moi profond de l'être et non sur son maquillage social.
Il faut souligner quand même qu'il sera nécessaire de repérer et d'évincer en amont les tendances "parasites" qui existent dans notre société, de façon minoritaire certes, mais nous en avons déjà rencontrées.

   - Le besoin d'aide :
Nous sommes tous à la merci d'une indisposition, d'une maladie,  d'un handicap physique ponctuel ou évolutif ...... c'est une réalité.
Là aussi plus on est dans le cocon3s, plus c'est facile de mettre en place une solidarité naturelle et chaleureuse, comme dans une fratrie.
Elle vient en complément bien sûr des différents soins mis en place avec les services extérieurs.
Elle a pour fonction essentielle d'être une vigie qui alerte ou surveille, mais aussi qui aide quand les intervenants ne sont pas présents, le dimanche par ex.
La famille de la personne malade sera sollicitée normalement, physiquement et/ou financièrement,  car l'assistance de son parent est de son devoir.
Il sera rassurant pour le malade, sa famille comme pour les intervenants extérieurs, que le malade ne vive pas seul dans sa maison et soit en sécurité en cas de problème.
N'oublions pas que l'hospitalisation à domicile va se généraliser grâce à la technique de pointe.
Le cocon3s sera bien implanté dans son environnement pour que toute alerte reçoive une réponse rapide adaptée.
L'objet du cocon3s est bien d'éviter les institutions de type hôpital, maison de repos, maison de retraite, tant que faire se peut.

4- L'accompagnement de l'association :
L'association nationale COCON3S Développement est en lien étroit avec les associations régionales créées autour de chaque Délégué Régional.
Ses adhérents, ses délégués régionaux, s'ils sont expérimentés, aideront à la constitution des groupes en organisant des réunions locales fréquentes ; Des médiateurs professionnels pourront faciliter la concrétisation et le suivi des projets de vie . Ils vérifieront l'adéquation des maisons proposées par les propriétaires, suggéreront les travaux à faire ; Ils accompagneront aussi les projets mis en place par les communautés de communes et les bailleurs sociaux.
Ils accompagneront les démarrages des cocon3s pour qu'un bon fonctionnement satisfasse les coconneurs. Ils pourront intervenir en cas de conflit soit avec le propriétaire soit à l'intérieur du cocon3s. Ils pourront soutenir ou accompagner l'un ou l'autre des coconneurs qui en exprimera le besoin.
Entrez donc en projet, et donnez vous les moyens pour qu'il marche .
Christiane Baumelle
avatar
Admin
Admin

Messages : 250
Date d'inscription : 11/07/2012
Localisation : LANDEDA 29

Voir le profil de l'utilisateur http://cocon3s.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum